Une semaine en parfums #1

Retour sur les parfums qui m’ont accompagnée la semaine passée. Avec Chanel, Hermès, Institut Très Bien, Yves Saint Laurent, Éditions de Parfum Frédéric Malle, Coty.

flacons de parfum

Comme je me rends compte que je ne publie pas aussi souvent que je le voudrais, je vous propose une nouvelle rubrique, que j’espère régulière, afin de vous présenter les parfums portés la semaine précédente. Le but de cette rubrique n’est pas de faire une review de chaque parfum, mais plutôt de vous les présenter en quelques mots, et pourquoi j’ai choisi de les porter à ce moment. N’hésitez pas à partager en commentaire vos parfums de la semaine! C’est parti pour cette première édition.

Lundi : N°19 poudré, Chanel

J’avoue, le lundi n’est pas mon jour favori. Surtout en ce moment, je ne dors pas assez, et j’ai un peu de mal à redémarrer la semaine. En général, quand je suis dans cet état j’ai deux choix : soit je choisi un parfum qui me booste, soit un parfum tout doux. Cette fois-ci j’ai choisi la douceur du N°19 poudré de Chanel, avec sa petite pointe de verdeur en tête (on a dit doux, pas mou!).

Il faut dire aussi que ce parfum porte une petite histoire. Quand j’ai perdu ma chienne Boulette l’année dernière, mon père a voulu m’offrir un parfum. Et c’est le N°19 poudré que j’ai choisi. Même si je ne l’ai pas porté de suite (je n’ai porté aucun parfum pendant un moment à cette période, pas envie et pas envie de les associer à une période douloureuse), il garde une place particulière.

Mardi : Cuir d’ange, Hermès

Cela faisait longtemps que je n’avais pas porté ce si joli Cuir d’ange d’Hermès… Avec son si bel osmanthus, tellement caractéristique! Pour plus de détails sur ce que j’en pense je vous invite à (re)lire mon billet sur Cuir d’ange.

Mercredi : Paris, Yves Saint Laurent (extrait)

J’ai mis du temps à venir à Paris (le parfum :p) d’Yves Saint Laurent, parce que ma mère le portait quand j’étais jeune. Du coup, il m’évoque des choses, mais comme je ne m’entends pas très bien avec ma mère, j’ai un peu de mal à porter des parfums qui lui sont trop associés. Mais en découvrant l’extrait, tellement beau, je n’ai pu que me lasser séduire!

Je le porte aussi grâce à mon ami Olivier, qui m’a si gentiment donné ce petit flacon si choupi d’extrait. C’est aussi pour cela je crois que je peux enfin porter et apprécier de porter Paris, parce qu’à présent il n’est plus associé à ma mère (qui de toute façon portait l’eau de toilette), mais à mon amitié parfumée avec Olivier.

Jeudi : Très russe, Institut Très Bien

J’ai découvert Institut Très Bien lors des Rives de la Beauté, à l’occasion d’un atelier organisé pour la sortie de Très ruse, qui est une variation de leur best-seller, la Cologne à la russe (dont je vous reparlerai, je l’adore).

Très russe est construit autour d’une overdose de fève tonka, cette matière première naturelle, qui produit également la coumarine utilisée en parfumerie (car il n’y a pas une, mais des coumarines, c’est une famille de molécules). Créé par Thomas Fontaine, il est à la fois très riche, mais confortable, multi-facetté tout en semblant si simple. En un mot : baroque. Il est idéal à porter par cette météo incertaine.

Vendredi : Cuir de Russie, Chanel (EDT)

Le vendredi je participe souvent à un petit challenge initié sur le site Beauté-Test (mais qui a son origine sur le forum basenotes je crois) : la synchro. Le but : trouver un parfum )à porter ce jour là qui colle avec un thème choisit à l’avance. Vendredi dernier le thème était : le parfum que je porte quand « je n’ai rien à me mettre ». J’ai plus de 120 flacons je crois, et il arrive effectivement que j’ai l’impression de n’avoir rien qui colle à mon envie du moment…

Ce jour là je ne savais effectivement pas quoi porter, ni pour le thème, ni en vrai! Et je me suis tournée vers le parfum de ma vie (vous savez celui qui reste s’il ne devait en rester qu’un, Highlander style) : Cuir de Russie de Chanel (en eau de toilette attention). Je vous en reparlerai car il mérite bien un billet à lui tout seul!

Samedi : l’Eau d’hiver, Éditions de Parfums Frédéric Malle

Ce samedi je me suis rendue à un atelier sur le lâcher prise organisé par une ancienne collègue. Pour ce genre d’atelier, qui peut parfois libérer des choses pas faciles à gérer, je voulais quelque chose de cosy, doux et surtout qui ne gène pas les personnes qui participaient à l’atelier. En clair ce n’était pas un jour à porter une tubéreuse pétasse ou un cuir bien tapé!

Alors tout naturellement j’ai choisi l’Eau d’hiver, créée par Jean-Claude Ellena pour les Éditions de Parfums Frédéric Malle. Une « eau chaude » infusée de mimosa, un délicat nuage jaune pâle, réconfortante comme un plaid en pilou et une tasse de thé. Et c’était parfait pour l’occasion.

Dimanche : L’Imprévu, Coty

Imprévu de Coty (créé par Bernard Chant), encore un parfum que je dois à mon ami Olivier! Et à ma pratique à un niveau professionnel des puppy eyes ^^. Découvert chez lui à l’occasion d’une après-midi parfums (oui ben y a bien des gens qui font des après-midi tricot ou bridge hein, nous on sniffe en groupe), il a bien voulu m’en céder un. Il faut dire que nous sommes des addicts aux vieux parfums (aussi appelés vintage). Et que celui-ci est un archétype du « parfum de vieille » comme j’aime à les appeler (et c’est un terme très positif chez moi!).

C’est un magnifique chypré cuiré, avec une envolée d’aldéhydes en tête. Bref, tout ce que j’aime!

***********************************************

Et voila cette première semaine parfumée est terminée. Et la votre, elle était comment?

2 thoughts on “Une semaine en parfums #1

  1. Dans ma dernière semaine parfumée, on trouve Brume d’hiver de Volnay (bien de saison, comme son nom l’indique …), Hemingway (ne me demande pas le numéro …) d’Histoires de Parfums, Bracken woman d’Amouage (plus je le porte et plus je l’aime, celui-ci), 10 Corso Como pour homme (j’adore ce poivre) et pour le reste je ne me souviens plus trop à part pour la synchro, où j’ai mis Chamade en version Parfum de toilette (des 80-90’s), mon parfum de je-sais-pô-quoi-mettre, parce que de toute façon il va avec tout.
    Bon, ça m’en fait 5 sur 7, ma mémoire n’est pas si défaillante …

    1. J’avoue je laisse les flacons sortis pour avoir la liste complète à la fin de la semaine :p (et accessoirement prendre la photo de groupe). Hum Brume d’hiver le nom me tente bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.