Odorama #1 : le mimosa dans tous ses états

Thèmes et variations autour du mimosa, en parfum, bougie et hygiène. Avec diptyque, Éditions de Parfums Frédéric Malle, Comptoir des savonniers Paris et Les petits Bains de Provence.

parfums bougie mimosa

Le printemps est arrivé, et nous disons au revoir jusqu’à l’année prochaine à une fleur emblématique de l’hiver : le mimosa. Finalement c’est une fleur que l’on trouve peu dans les parfums, de peau, d’hygiène ou d’ambiance. Un peu comme l’œillet, je suppose que le mimosa fait partie de ces fleurs un peu datée pour les générations actuelles, qui signent une autre époque glorieuse du parfum. Mais on le trouve encore dans quelques compositions comme Coco Mademoiselle (Chanel), l’Eau baptiste (Iunx) ou Poême (Lancôme). Ici je vais plutôt vous présenter des soliflores mimosa, encore plus rares!

Mimosa, diptyque

La bougie Mimosa de diptyque fait partie de mes favorites de toujours. Les bouquets de mimosa sont tellement beaux, mais tellement éphémères. Une bougie est un bon moyen de profiter toute l’année d’une senteur qu’on aime. Mais encore faut-il que la fragrance de la bougie soit réussie, ce qui est le cas chez diptyque. Leur Mimosa est crémeux, floral, confortable et lumineux. C’est vraiment une de mes indispensables de l’hiver, que je rachète régulièrement d’une année sur l’autre.

La diffusion est excellente, sinon c’est que la bougie a un problème. J’ai eu le cas une année, une Mimosa qui ne diffusait quasi rien du tout. Mais je l’ai racheté depuis et je n’ai plus eu le problème. Dans ce genre de cas, transitez pas à faire remonter à la marque, car il y a ans doute eu un problème de fabrication. Même si les bougies diptyque ont nettement augmenté en prix (50€ pour les permanentes en 190 g, et 60€ pour les éditions limitées), elles restent parmi le meilleur rapport qualité / prix, avec un bel effort pour produire de belles éditions limitées.

Essences insensées 2014, diptyque

Toujours chez diptyque, je ne peux pas passer à côté de leur Essences insensées de 2014, un magnifique soliflore mimosa. Le principe des Essences insensées est de mettre chaque année à l’honneur une fleur ou une matière différente. Et donc en 2014, c’était le mimosa, et j’ai sauté dessus comme la misère que le pauvre monde.  Malheureusement étant une édition limitée elle ne se fait plus, mais si vous aimez le mimosa et que vous tombez dessus n’hésitez pas! Elle est plus proche je trouve du petit pompon jaune que l’Infusion de mimosa de Prada, jolie aussi mais beaucoup plus musquée propre.

Le seul reproche que je lui fais, c’est son flacon avec une poire… je déteste les poires! C’est difficile d’avoir une bonne vaporisation, et sur ce flacon particulièrement la diffusion du vaporisateur crachote plus qu’il ne spraye! Autant vous dire qu’en décanter une partie est très difficile (= autant dans le décant qu’autour!).

L’Eau d’hiver, Éditions de Parfums Frédéric Malle

Avec l’Eau d’hiver des Éditions de Parfums Frédéric Malle, ce n’est pas vraiment un soliflore mimosa que nous propose Jean-Claude Ellena, mais son interprétation du mimosa. Le nez raconte lui même qu’il a voulu, avec l’Eau d’hiver, faire une « eau chaude », contrepied des eaux fraîches qui ont été tellement à la mode en parfums.

L’Eau d’hiver est une merveille de délicatesse comme sait si bien les faire Jean-Claude Ellena. Un voile de mimosa, soufflé en tête par des vapeurs de bergamote, une caresse musquée, poudrée, tout en transparence. Certains lui reprochent son manque de tenue, mais j’avoue ne pas avoir ce problème… C ‘est le genre de parfum qui vous enveloppe tout en discrétion, on ne la sent plus, un mouvement et la revoilà. Mon grand craquage de l’hiver dernier, qui mérite tellement bien son nom.

senteur mimosa

Mimosa, Comptoir des savonniers Paris

En produits d’hygiène il est encore plus difficile de trouver des soliflores mimosa! Mais cela existe néanmoins, même s’il faut souvent aller les chercher dans des marques un peu confidentielles. Ici le Comptoir des savonniers Paris, qui possède des boutiques sur Paris (mais pas de panique on peut en commander sur leur site Internet!). Ce sont des savons de luxe, vendus à la coupe en boutique (un principe que j’adore, parce qu’il permet d’acheter plein de petits morceaux pour essayer plein de senteurs!), avec le prix qui va avec, mais qui reste dans la norme de prix de cette catégorie de savons.

Translucide car enrichi en glycérine, il est à base d’huiles végétales, et hydrate la peau (je n’ai pas encore essayé le mien je confesse). De quoi prolonger le plaisir dans la salle de bain!

Gel douche mimosa, Les petits Bains de Provence

Pas fan des savons solides? Par de problème je dégaine mon gel douche mimosa Les petits Bains de Provence! Trouvé en para/pharmacie, j’aime beaucoup celui-ci car je trouve la senteur très réussie, et la format maxi (1 litre!) est plutôt sympa, rentable et décoratif dans la salle de bain!

Si vous avez des références mimosa je suis preneuse, je suis toujours en quête 😀 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.