Le nez dans les fleurs de Chanel

A l’occasion de l’exposition Jardins, jardin aux Tuileries, du  31 mai au 3 juin 2018, venez flâner dans les champs de Chanel comme si vous y étiez.

Dans les champs de Chanel entrée

Faire venir les champs de plantes à parfum de Grasse au cœur de Paris, il n’y avait bien que Chanel pour lancer ce pari! Et c’est un pari réussi puisque 200 m2 de fleurs odorantes se sont installées aux Tuileries, dans le cadre de l’exposition Jardins, jardin.

C’est la famille Mul, installée à Pégomas, qui cultive sur 20 hectares  les fleurs à parfums pour Chanel, avec une collaboration exclusive : la famille Mul ne vend qu’à Chanel, qui lui achète toute sa production. Les fleurs présentées à l’exposition viennent donc directement de Pégomas.

dans les champs de Chanel

Sur cette photo les cinq fleurs dans le champs, du premier plan vers le fond :

  • au premier plan gauche, le géranium rosat. Une merveille d’odeur, d’ailleurs très apprécié par les abeilles and co les fleurs étaient prises d’assaut!
  • puis l’iris, donc les fleurs boudent car ils ont pris l’orage la veille, et que pour eux c’est vraiment très très tard dans la saison. Mais dans l’iris la beauté est intérieure puisque c’est le rhizome (la racine) qui nous intéresse!
  • rangée suivante on peut reconnaître les fleurs de la rose de mai (pour elle c’est pile le moment!), très odorante également.
  • sur le bord du champs, les grandes tiges à fleurs blanches sont les tubéreuses. J’ai ENFIN pu sentir une tubéreuse en fleur et j’en suis ravie (oui en région parisienne c’est plus difficile…).
  • le long du mur (et de tous les murs en fait), le jasmin de Grasse, qui est la variété grandiflorum, reconnaissable à ses  grands pétales blancs (et son odeur!!!).

En fait on ne se rend pas bien compte de l’exploit d’avoir ces cinq plantes en floraison en même temps… Car elles ne fleurissent normalement pas du tout en même temps! Pour les iris la saison est déjà passée, ce qui explique que les fleurs aient souffert des orages. Pour la rose de mai c’est pile la bonne période (même un peu sur la fin), mais pour la tubéreuse, le géranium et le jasmin c’est beaucoup plus tôt que la normale (septembre /octobre). Il a donc fallu « ralentir » certaines fleurs, et en pousser d’autres. Ce fabuleux travail a été réalisé par la famille Mul, dont je vous laisse imaginer le savoir-faire pour jouer avec ces fleurs de telle façon.

rhizome iris Chanel
Ho le beau rhizome : c’est la partie de l’iris utilisée en parfumerie

Au fond du champs, une bastide permet de découvrir les plantes à parfum à présent transformée en matières premières de parfumerie : essences et absolues vous sont présentées par des experts parfums.

bastide Chanel

Différents parfums Chanel sont également à disposition, afin de pouvoir faire le lien avec les matières premières qui sont utilisées dans les compositions. Par exemple Boy (collection les Exclusifs) pour le géranium rosat, le Numéro 5 pour la jasmin, etc.

parfums Chanel

Si vous arrivez au bon moment, un des paniers dans la Bastide sera rempli de pétales de rose de mai, et vous pourrez plongez les mains dedans avec délectation, et vous remplir le nez de cette odeur incomparable (en tout cas c’est ce que j’ai fait !).

pétales rose de mai

Samedi et dimanche des conférences autour de chaque fleur auront lieu :

  • 10h30 pour le géranium,
  • 11h30 pour la rose de mai,
  • 14h30 pour l’iris pallida,
  • 15h30 pour le jasmin de Grasse,
  • 16h30 pour la tubéreuse.

C’est un évènement exceptionnel de pouvoir découvrir les plantes à parfum qui sont au cœur des parfums Chanel. C’est également une belle initiative pour mettre en parallèle les plantes, la matières premières de parfumerie et les parfums. Car les consommateurs réclament de plus en plus de naturel dans les parfums, mais ne savent pas toujours identifier les matières premières naturelles… Le test est parlant avec la tubéreuse, car la fleur sur pied et l’absolue sont radicalement différentes!

Donc si le parfum vous intéresse, ne ratez pas cette occasion, sentir de si belles plantes et des matières premières d’une telle qualité, ça n’arrive pas tous les jours!

Dans les champs de Chanel, exposition Jardins, jardin aux Tuileries (côté place de la Concorde), du 31 mai au 3 juin 2018, de 10h à 19h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.