Dans le potager d’Orsay

Orsay met en cire la fragrance de la feuille de tomate, dans la bougie Feuilles de tomate. Une senteur idéale pour l’été!

bougie Feuilles de tomate Parfums d'Orsay

Il y a une senteur que j’ai découvert avec la joie d’avoir un balcon, c’est celle de la feuille de tomate. J’avoue qu’avant, je ne comprenais pas pourquoi on pouvait aller jusqu’à en faire un parfum d’ambiance… Et puis j’ai pris l’habitude, l’été, de m’acheter un petit plan de tomate cerise. Mon balcon étant plein sud, si je n’oublie pas de l’arroser, et que l’été n’est pas trop moisi (toute ressemblance avec un été actuellement en cours est complètement pas fortuite), j’ai régulièrement une petite récolte sympathique de mini tomates, qui plaisaient beaucoup à Boulette… Et c’est là que j’ai compris, quand je manipulais mon petit plan de mini tomates, quand je froissais ces feuilles un peu épaisses, pourquoi un tel engouement pour cette senteur du potager.

C’est assez étonnant d’ailleurs cette senteur, qui raconte tellement de chose. Quand on sent une feuille de tomate, on sait sans hésiter que c’est une feuille de tomate! C’est vert, dense, un peu râpeux, un peu acide, fruité. C’est le parfum de l’été, des salades et des repas pris dehors. Pas étonnant alors que certaines marques intègrent cette senteur (enfin sa reconstitution) dans des parfums d’ambiance (à porter c’est un peu plus compliqué!). La note est souvent présente dans les bougies à tonalité « potager », mais finalement peu proposée seule. Parfums d’Orsay a choisi la feuille de tomate en majesté, dans la bougie qui porte donc simplement le nom de Feuilles de tomate.

La senteur de la bougie est à l’avenant de son nom. Peut être un peu plus acide, et un peu moins dense. Mais tellement agréable pour les soirées d’été! La fonte de la cire était un peu laborieuse au début (j’avais l’impression que la mèche n’était pas assez épaisse), mais au fur et à mesure de l’utilisation ça s’est harmonisé, pour avoir une fonte régulière. La diffusion est excellente, et l’odeur est rapidement présente après allumage. En revanche un poil déçue de la fin de vie de la bougie, toute la cire n’est pas consumée, il reste environ un demi centimètre lorsque la mèche se termine…

Je profite d’ailleurs en plein de cette odeur en ce moment, car, à ma grande surprise, une tomate cerise était tombée dans la jardinière voisine (fief de 2 plans de lavande), et elle a germé! Me voici donc l’heureuse patronne d’un plan « sauvage » de tomate de cerise d’environ quasi 1 mètre!!

Feuilles de tomate, Parfums d’Orsay, 190 g, 47 €. Existe aussi en spray.

2 thoughts on “Dans le potager d’Orsay

  1. Je n’ai pas la bougie, mais j’ai ce « Feuilles de tomates » en parfum d’intérieur, et effectivement, c’est littéralement ce que le nom indique. J’ai des pieds de tomates de toutes les couleurs (rouges, noires, jaunes, orange, …) dans le jardin et aussi en pot sur le balcon, et ce parfum d’intérieur en est la meilleure évocation que j’ai pu trouver (je ne recommande pas trop la version Demeter, curieusement trop âcre pour moi)

    1. Ha Demeter c’est pas les senteurs les plus subtiles hein ^^ Là j’avoue je profite bien de mon plan sauvage de tomates cerise (mais je crois que mes lavandes ont pas apprécié la cohabitation elles sont cramé :/ peut être que la tomate pompe toute l’eau…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *