Dark Galleon, précieuse cargaison

Avec Dark Galleon, Arquiste recrée en bougie l’atmosphère déjà évoquée avec Nanban, celle de la cale richement chargée de marchandises précieuses d’un navire japonais de retour d’une expédition lointaine.

nanban
Paravent nanban, Japon XVIème siècle. L’arrivée des portugais vue par les japonais.

Lorsque Arquiste a présenté sa ligne de bougies en 2015, l’attente était grande car la marque était reconnue pour ses parfums. Et pour un architecte, sortir une gamme de bougies, donc de parfums de maison, était à la fois le prolongement naturel de se démarche de création, mais aussi un défi car l’excellence était requise! Parmi les quatre références celle que j’ai tout de suite voulue était Dark Galleon, développée par Nicole Manciniet et Rodrigo Flores-Roux, qui fait écho au parfum Nanban sorti à la même période. Parfum que j’apprécie beaucoup car l’évocation est très réussie, mais que pour le moment je ne me vois pas porter.

Car Nanban, et Dark Galleon sur ses traces, racontent le voyage de retour au Japon d’une délégation de samouraïs à bord d’un vaisseau chargé de mille marchandises précieuses récoltées eu Europe et au Mexique : épices, cuir, café, résines, bois précieux, etc. L’art nanban met en lumière justement cette période de contacts commerciaux du Japon avec l’Europe (nanban = barbares du sud comme les surnommais les japonais). Dark Galleon est une bougie riche, baroque, complexe, qui évoque à merveille l’atmosphère dense et saturée de la cale du bateau rapportant toutes ces richesses embaumant l’air : cuir, bois, épices, encens, la pointe d’amertume du café, tout est là pour vous transporter à bord du bateau arrivant au port de Nagasaki.

La bougie est présentée dans un élégant verre noir. Celui-ci est chapeauté d’un couvercle doré, lourd et à la face interne cerclé de caoutchouc pour éviter les chocs avec le verre. Siglé d’un A, il permet de la protéger en dehors des moments de brulage. Pour tout dire c’est le couvercle à bougie le plus qualitatif que j’ai jamais eu! On retrouve bien là le soin du détail de Carlos Huber, architecte de formation et fondateur d’Arquiste.

La combustion a été un peu laborieuse au début, et la surface de la cire avait du mal à fondre uniformément, mais au fur et à mesure cela s’est arrangé et le niveau de cire descend harmonieusement. Cependant avec cette bougie je vous conseille fortement de la laisser brûler au moins 2-3 heures à chaque fois (et plus particulièrement au début), sinon j’ai peur qu’elle creuse. La diffusion est très bonne,  rien à redire sur ce point, au contraire la fragrance se diffuse puissamment et rapidement.

Et pour les fans de bougies gourmandes, mais avec style, je vous conseille la bougie Mexican baroque, à la fragrance chocolatée!

Dark Galleon, Arquiste, 250 g, 65 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *