A l’aveuglette

Avec les beaux jours revient le prix de l’Olfactorama… et ses moult petites fioles anonymes à évaluer!

echantillons olfactorama

Depuis quelques années un petit groupe de trublions a décidé de donner un bon coup de pied dans la fourmilière et, plus particulièrement, dans les prix décernés aux parfums. Souhaitant recentrer le débat sur les qualités intrinsèques du parfum, et non des considérations financières / marketing / etc. qui peuvent influencer l’obtention de certains prix, l’Olfactorama récompense chaque année les plus beaux parfums. Les plus beaux? Plutôt les mieux construit, les plus évocateurs, les plus déroutants, ceux qui osent, ceux qui rendent hommage à des ancêtres disparus, ceux qui racontent une histoire… bref, le parfum dans toutes ses facettes les plus nobles.

Pour s’affranchir des considérations extérieures, l’évaluation initiale par les jurés se fait de manière anonyme : tous les parfums pré-selectionnés (sortis en 2016 en mainstream ou en niche) par le comité de l’Olfactorama sont envoyés aux jurés sous forme d’échantillons aux codes cryptiques. Se recentrer sur l’olfactif, c’est de fait le but premier de l’Olfactorama.

Mais l’exercice n’est pas facile! Je peux vous en parler puisque, pour la deuxième année consécutive, j’ai le grand bonheur de faire partie des jurés de l’Olfactorama. Se retrouver seule, avec ses touches vierges, son stylo et son carnet de notes parfumées face à cette moultitude de fioles anonymes, c’est un peu intimidant! Et puis il y a toujours ces concurrents dont on sait qu’ils nous rappellent quelque chose, mais si je le connais, halala j’ai son nom sur le bout de la langue (ou du nez!)… Même avec ce système digne de Fantômas, quand on reconnait son chouchou il faut essayer (et ce n’est pas facile!) de prendre de la distance et d’évaluer l’ensemble des belligérants. Mais il y a pire : ne pas reconnaître son chouchou, et se rendre compte après qu’il était dans la sélection!

Car oui, se focaliser uniquement sur l’olfaction est un exercice complexe, et c’est en le faisant qu’on se rend compte de l’influence des éléments de packaging ou de marketing (hello pyramide olfactive!) sur nos perceptions nasales (en tout cas en ce qui me concerne).

Il est donc temps pour moi de vous laisser pour satisfaire à mon devoir olfactif. La remise des prix de l’Olfactorama a lieu le 5 juillet, je ne manquerais pas de vous présenter les lauréats!

Mais c’est aussi l’occasion : quels sont vos chouchous sortis l’année dernière?

3 thoughts on “A l’aveuglette

  1. Bon courage !
    J’avais eu accès à ces fioles l’an dernier et c’est vrai que c’est parfois déroutant, souvent agaçant (rhaa, je connais ce truc !), sympa quand on est sûre d’avoir reconnu un parfum aimé, et la honte quand on est passée à coté d’un parfum que, pourtant, on a !
    Parmi les sorties 206, j’ai particulièrement aimé (je cite vite fait et de mémoire ce qui m’a marquée en bien):
    – la gamme des Verts chez Tom Ford, avec un faible particulier pour Vert d’encens, mais tous sont bien, en fait
    – la gamme des parfums Berry, je vais avoir du mal à choisir un chouchou, peut-être Cathédrale, à bien y réfléchir ?
    – Grimoire d’Anatole Lebreton, sorti quasi en même temps que ceux qu’il a composés pour Berry
    – Upper ten for her de Lubin

    et dans les trucs plus largement diffusés, je mettrai le Cuir Vetiver de Yves Rocher (qui vient d’avoir un Fifi award, d’ailleurs) et le Homme idéal version EDP de chez Guerlain, alors que l’EDT ne m’avait pas du tout, mais alors pas du tout inspirée.

    On trouvera sûrement dans les fioles de l’Olfactorama le n°5 l’eau, sur lequel je reste très réservée mais qui plait pas mal, semble-t-il ; le Ella d’Arquiste, que j’ai senti trop vite pour me faire une opinion, mais qui a aussi beaucoup séduit ; peut-être le Galop d’Hermès (que j’aime bien, en fait et après mûre réflexion) ?

  2. Coucou!
    Dis moi, est-ce qu’en tant qu’amatrice de parfum on peut “simuler” le test olfactorama quelque part cette année?

    Par exemple, tu te souviens l’an dernier on s’était croisées sur le salon Alternative et le stand olfactorama permettait de faire quelques snifs à l’aveugle des parfums sélectionnés. J’ai entendu dire que le salon alternative de cette année était annulé (il aurait du avoir lieu ce week end), du coup ça se passe comment cette année?

    Bises!

    1. Hello en fait le salon Alternative n’existe plus (ni Beyond beauty du coup)…
      Comme j’ai les fioles anonymisées si tu veux te faire la sélection à l’aveugle on peut faire un goûter sniffette 😉 c’est le seul moyen que je vois 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *