Chypre 21 – Heeley

Chypre 21 de Heeley : chypre 2.0

Chypre 21 Heeley vue de Paris

Les chyprés, cette famille de parfums qui doit son nom au Chypre de Coty (1917), sont tombés en désuétude… il faut dire que cette famille, qui comprend les variations autour d’une structure bergamote / rose ou jasmin / patchouli / mousse de chêne, est emblématique de la grande période de la parfumerie. Et de ce fait, comme les floraux aldéhydés (famille du N°5 de Chanel), les parfums de cette famille peuvent pour certains faire « datés » (= le fameux « ça sent la vieille »). Il faut dire que, comme ce sont les parfums que portaient nos mères et nos grands-mères, ils sont pour les générations suivantes effectivement associés aux fragrances de nos aïeules. Mais la famille des chypres est à mon sens la plus intéressante, car leur structure, qui est reconnaissable quand on les connaît (elle donne au parfum un « effet chypre », caractéristique, qui, plus qu’une succession de phases ou de notes, permet de reconnaître ces parfums) peut être adaptée au propos olfactif assez facilement. C’est la famille la plus difficile à aborder quand on commence à s’intéresser aux parfums, mais la plus fascinante tant on peut jouer avec.

Pour rendre hommage à cette famille, tout en la modernisant, James Heeley a décidé de dépouiller le chypre de son manteau de fourrure, et de dépoussiérer le mythe. C’est ainsi qu’est né Chypre 21 (21 pour XXIème siècle, vous aurez compris).

Chypre 21 Alain Delon

Chypre 21 s’ouvre sur un accord hespéridé certes classique, dominé par la bergamote, boosté par la note aromatique du romarin. Déjà le patchouli se faufile pour soutenir les notes de tête, et fait sentir que c’est bien d’un chypre que l’on parle. Puis la rose, légèrement relevée de safran, s’installe sur un lit de mousse de chêne en overdose (10 %, le maximum autorisé), à peine adouci de musc. Une pointe de santal évite cependant l’inconfort, et donne un peu moelleux aux dernières notes.

Le travail des matières premières est axé sur la clarté. Il n’y a pas d’ombre dans Chypre 21, pas de recoin sombre et de replis. Les notes sont présentées dans leur plus simple appareil, mais s’articulent avec justesse, sans contre -temps. Comme si James Heeley avait dépouillé le chypre de ses artifices, pour en révéler la structure cristalline, l’armature. C’est un chypre, c’est certain, mais au lieu d’une panthère à la fourrure ondoyante, c’est un british shorthair au regard dédaigneux, assis avec majesté et, il faut le dire, un peu guindé, sur le bord d’un meuble de style. Chypre 21 se rapproche ainsi plus d’un trench anglais que du manteau de fourrure de la cocotte, porté au début de l’automne, lorsque le temps se rafraîchit.

Si j’aime les chyprés classiques, froufroutants et ondoyants, Chypre 21 est un bel exercice de style, qui peut permettre à ceux que les chyprés rebutent de mieux comprendre cette famille et, pourquoi pas, de les apprécier ensuite.

 

Chypre 21, 100 ml, 125 €

Lancement : 2015

Nez : James Heeley

3 thoughts on “Chypre 21 – Heeley

  1. Bonjour Marie,

    Je suis contente que tu aies retrouvé ton odorat.
    J’ai aussi eu du mal à appréhender les chypres au début et à présent, ils font partie de mes familles de prédilection. Je n’inclus pas les néo-chypres qui pour moi sont une sous famille dépourvus de mousse de chêne.

    Merci pour ce billet fort intéressant.

    Bonne journée !

  2. Moi aussi j’aime les parfums chyprés- mes deux parfums « signature »sont Mitsouko et Aromatic Elixir- mais aussi le vétiver, le gardénia et la tubereuse, les odeurs de poudre de riz, la violette, le musc, le santal, le patchouli, la mousse de chêne … J’arrête là !…que des odeurs souvent jugées  » vieillottes ». Sauf que ces parfums ont une personnalité et une présence sur je trouve extraordinaires ! Je crois que je n’aime ni l’épure, ni la froideur, ni la légèreté (et pas du tout les fruits !).
    Merci pour cet article bien argumenté comme toujours.

    1. Hello Paddy 🙂
      portons nos parfums de vieille pour donner autre chose que les soupes au glucose à sentir aux jeunes générations 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *