Le sac de ma mère – Annick Goutal

Du cuir en bougie, oui mais un cuir floral et féminin.  Découvrez le Sac de ma mère, un cuir floral par Annick Goutal.

bougie Le sac de ma mère Annick Goutal 3

La maison Annick Goutal est bien connue pour ses parfums, mais elle propose également une gamme de bougies. Je les ai découvertes, et la senteur le Sac de ma mère en particulier, sur le blog de Dau. Puis j’ai profité d’un anniversaire (le mien :p) pour me la faire offrir l’année dernière, et je l’ai tout de suite adorée.

Son nom la décrit très bien, puisque l’idée c’est un mélange de senteur cosmétique (poudre, rouge à lèvres) et du cuir d’un sac à main. A mon nez c’est une senteur florale, poudrée, cuirée, boisée, à la fois simple et complexe. Ce qui frappe en premier c’est la facette cuir, très présente, assez punchy je trouve. Ce n’est pas à mon sens un cuir souple et fin, mais un cuir neuf, camel, encore rigide parce qu’il n’a pas encore été ni traité ni porté (certains matériels d’équitation neufs sentent presque comme ça). C’est sans doute la facette boisée (bois de Gaïac) qui apporte cette tenue à ce cuir, et une très légère note fumée. Heureusement la facette florale est là pour adoucir l’ensemble, et suggérer les cosmétiques dans le sac. L’iris n’est pas très poudré, je le trouve plutôt racinaire, un peu rigide lui aussi, avec plutôt la facette cuirée de l’iris exploitée ici. C’est finalement la rose qui va venir apporter la touche féminine à ce cuir, et en briser la rigueur, et une note un peu grasse de l’iris s’y ajoute pour donner l’illusion d’un rouge à lèvres d’antan oublié au fond de ce si beau sac…

bougie Le sac de ma mère Annick Goutal 2

La combustion est très bonne, la cire fond uniformément et si vous laissez bien toute la surface fondre, la cire ne se creuse jamais. Le verre de la bougie est d’ailleurs quasi impeccable quand le niveau descend, dans le sens où il ne reste que quelques vagues traces de cire sur les parois. Cela prouve que la cire brûle bien, sans résidus, et cela permet de profiter des reflets de la flamme sur les anneaux d’or qui encerclent la bougie. Et si vous coupez bien la mèche (toujours à environ 0.5 cm), qui est bien centrée et ne bouge pas (elle est en coton ciré pour bien rester à sa place),  elle ne fume jamais, et je n’ai pas de suie sur le verre.

Question diffusion elle est parfaite : au bout de 10 mn je la sens depuis la pièce d’à côté, au bout de 30 mn tout l’appartement embaume. Je pense même qu’il n’y a pas besoin de la laisser allumée toute une soirée pour bien profiter de son parfum, donc même si elle est dans la gamme haute de prix, elle peut vous durer un certain temps. Ce qui est sûr c’est qu’elle est sur ma liste de bougies à racheter absolument (ou à me faire offrir hihi), non seulement car j’adore sa senteur, un cuir très réussi, mais aussi par sa qualité à l’utilisation !

Bougie le Sac de ma mère, Annick Goutal

175 g, 47€

6 thoughts on “Le sac de ma mère – Annick Goutal

  1. Je plussoie : combustion parfaite, pas de résidu qui tombe (j’enlève le champignon à chaque fois) et donc la bougie conserve sa teinte immaculée, odeur subtile et présente, c’est le must pour ma chambre.
    Je rêve de l’équivalent en parfum d’intérieur, j’en pschitterai un peu partout, y compris dans la voiture …

    1. ha elle vient juste de mourir de sa belle mort … et ce n’est que sur la fin que j’ai eu un peu de suie. C’est ma première Goutal et je suis très agréablement surprise de la qualité

  2. Ahh, ta revue de cette bougie me donne envie d’aller direct me l’acheter. Très belle description de l’odeur. Je n’ai jamais eu de coup de cœur olfactif pour les parfums Annick Goutal, je ne suis jamais allée voir de près leurs bougies. Dès que je reviens à Paris, je vais laisser traîner mon nez dans leur boutique. Si c’est comme ma découverte Cire Trudon et Jovoy (grâce à toi), ma cb va souffrir ;)) Mais ces bougies sont d’une telle qualité qu’elles embaument par elles-mêmes.

    1. Surtout celle là même éteinte on la sent dans une pièce! Mieux vaut acheter moins mais de meilleure qualité (c’est valable pour tout en fait) 😉

  3. Je n’ai jamais acheté de parfums ou de bougie Annick Goutal, mais ta revue (je me répète, mais j’admire la description, rien de plus difficile de décrire les odeurs) donne envie de l’acheter de suite 😉 Je traînerai mon nez aux Galeries pour sentir de plus près. Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *