Des effluves et des oeuvres, dans un musée le nez au parfum (archives)

Découvrez une nouvelle façon d’appréhender l’art, par le biais du parfum, en associant visite de musée et exploration parfumée, avec les visites des Effluves et des œuvres.

Fantin-Latour_Homage_to_Delacroix

Certaines visites de musées peuvent vous transporter dans un autre monde. Certaines œuvres peuvent vous bouleverser et vous déconnecter de la réalité. Certains parfums peuvent également produire ces effets. Alors associer œuvres d’art et parfums ne semble plus si incongru, puisque ces deux catégories semblent exercer sur nous un attrait quasi mystique. Et le parfum n’est-il pas lui aussi une forme d’art? (Mais ceci est un autre débat.)

C’est partant de cette idée que Constance Deroubaix, fondatrice d’In the Ere et spécialiste ès parfums, et Carole Boulanger, historienne d’art, proposent des visites de musées en parfum. Le principe : une sélection d’œuvres sont présentées pendant la visite par Carole, et à chaque œuvre est associé un ou plusieurs parfums (parfums ou matières premières). J’ai eu l’occasion de participer à la visite organisée au Musée d’Orsay.

degrepasseus450

Ainsi les Repasseuses de Degas sont présentés en même temps qu’un aldéhyde (un type de molécule utilisé en parfumerie), qui rappelle l’odeur du pressing, et que le N°5 de Chanel (qui est un floral aldéhydé).

pommes et oranges Cézanne

Les Pommes et oranges de Cézanne sont présentées en même temps que la damascone alpha, qui a une odeur fruité de pomme, et que Nahéma de Guerlain, un floral fruité oriental.

C’est toujours très intéressant de sentir, comme cela est fait ici, une molécule emblématique des parfums présentés ensuite, car celui éduque le nez à les retrouver dans le dit parfum. C’est personnellement un exercice que j’adore, et qui m’a donc beaucoup plus lors de cette visite.

Mais cette visite est également l’occasion d’évoquer l’évolution de la parfumerie en parallèle des époques traversées. Des Colognes en vogue à l’époque de la réalisation de l’Hommage à Delacroix (en haut de ce billet) à Moulin rouge de chez Histoires de Parfums évoqué devant Jane Avril dansant, Constance vous guidera à travers le XIXe en parfums.

FR192PEILAUTREC005

Les visites des Effluves et des Œuvres sont proposées au Musée d’Orsay (période XIXe) ou au centre Pompidou (période récente et moderne). Même si l’art moderne et contemporain n’est pas ma tasse de thé, j’ai hâte de pouvoir faire celle de Pompidou car on doit pouvoir y sentir des parfums un peu décalés!

Vous aurez compris que je vous recommande chaudement ces visites parfumées, car c’est un bon moyen de parfaire s culture parfumée en plus de sa culture tout court (mais prévoyez des chaussures confortables 😉 )!

Vous pouvez retrouver l’expérience de Juliette au Musée Pompidou sur Poivre bleu, et une vidéo tournée pour France 24 sur YouTube.

 

Des effluves et des œuvres, visites au Musée d’Orsay, au Musée Pompidou ou au Musée du quai Branly
Environ 1h30, 35€
Informations sur la page Facebook In the Ere ou à constancederoubaix(atte)intheere.fr

3 thoughts on “Des effluves et des oeuvres, dans un musée le nez au parfum (archives)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *